On prend le ciel et on le coud à la terre (2018)

Une pièce de Yan Allegret
Nouveau site en cours de modification

J’imagine ce spectacle comme un pas de côté.

Faire taire une agitation, un vacarme, pour entrer dans un autre territoire que nous connaissons tous. Une respiration. Une liberté partagée à redécouvrir. Le présent du théâtre. Le présent du lien.

Il faut être capable de ralentir, de faire taire le spectaculaire. Un certain équilibre entre le vide et le plein. Un temps offert à la résonance. Une légèreté advient alors.

Photos

Dossier du spectacle

Informations