Nouveau site en cours de mise à jour. Visitez l’ancien site pour consulter notre historique.

Comme le vent épouse les formes de la plaine (2018)

Une pièce de Yan Allegret, Edition Quartett
Journaux
Récit de Yan Allegret sur son expérience au festival d’Avignon Juillet 2018, où il crée et joue le spectacle dont il est l’auteur « On prend le ciel et on le coud à la terre », autour de l’oeuvre de Christian Bobin.

Pour la première fois en vingt ans de travail scénique, j’ai décidé de porter à la scène un texte que je n’avais pas écrit, à partir d’extraits d’oeuvres de Chistian Bobin. Pour ce spectacle, je choisis de revenir à ma source, le jeu d’acteur, d’interpréter moi-même les textes, et de monter sur scène avec le musicien Yann Féry, mon compagnon de route et collaborateur de longue date. Pour beaucoup de raisons que je comprenais, et d’autres dont j’avais l’intuition sans les comprendre, la traversée des 23 représentations allait être un moment à part. Une loupe, une focale. J’ai alors choisi d’écrire, parallèlement aux représentations. un journal. De consigner au plus près les chemins que j’allais rencontrer en tant qu’interprète et, par extension, en tant qu’être humain.

Informations